Écrit par Alice et Fred  |  Mis à jour le 11 février 2021
Temps de lecture estimé : 5 minutes

Nos conseils pour partir courir lorsqu’il fait froid

La course d’endurance quand il fait froid ça se prépare

Pour certains, courir quand il fait froid c’est bien souvent partir courir tôt le matin « à la fraîche ». Pour d’autres c’est partir courir en fin de journée alors qu’il fait nuit tôt en période hivernale. Courir l’hiver peut parfois s’avérer être un obstacle à la séance de course à pied qui nous attend. Sortir lorsqu’il fait froid peut paraître aussi difficile que décourageant mais il ne faut en aucun se laisser dissuader. Une séance de course d’endurance dans le froid doit être vu comme un défi. Cela va participer à améliorer la préparation mentale. Ainsi, cela va rendre les prochaines séances de running bien plus accessibles.

Nous vous donnons tous les conseils de course à pied  pour trouver la motivation à faire du sport en hiver. Bien équipé et bien échauffé, vous pourrez ainsi rendre vos séances bien plus agréables.

Première précaution à prendre en courant par temps froid : protéger ses extrémités

Il peut parfois être plus difficile de trouver la motivation lorsqu’il s’agit de partir courir par tant froid. Mais les conditions météo ne doivent en aucun cas représenter un frein dans l’atteinte de vos objectifs. Le froid ne doit pas vous inciter à reporter votre séance d’entraînement ou à vous décourager.

Bien souvent, tout commence avec la sensation de mains gelées qui devient rapidement désagréable. Peu après on ne parvient finalement plus à se débarrasser. Courir mal équipé peut nous conduit à écourter prématurément la séance d’entraînement. Il faut donc penser à protéger les extrémités de votre corps avant de partir courir dans le froid. C’est d’abord à ce niveau là que le corps commence à se refroidir.

Dès que les températures arrivent en dessous des 5°c, on porte en haut du corps un bonnet sur le tête (première source de déperdition de chaleur) puis des gants de qualité, un tour de cou ou une veste à col montant.
En bas du corps, portez des chaussettes techniques et de bonnes chaussures aux propriétés déperlantes pour empêcher l’humidité d’y pénétrer.

Optez pour 3 couches de vêtements techniques Running pour courir quand il fait froid

Pour partir courir l’hiver dans le froid, la meilleure technique à appliquer demeure celle des 3 couches de vêtements.
La première couche correspond à un maillot technique avec des manches longues. Le maillot technique doit être en textile respirant. Il va servir d’isolant et ainsi maintenir au maximum la chaleur produite par le corps lui-même.
La seconde couche en synthétique (pas forcément indispensable selon votre ressenti face au froid) va permettre d’assurer l’isolation. Il s’agit aussi d’un maillot technique mais plus épais et donc plus chaud.
Enfin, la troisième couche sera un coupe-vent respirant et surtout imperméable. En guise de veste de protection, le coupe-vent aide à lutter contre le vent et la pluie le cas échéant.

Faire un échauffement très progressif quand il fait froid

Quelles que soient les conditions météo, l’échauffement ne doit pas être négligé avant de courir l’hiver dans le froid. Il doit durer entre 10 et 15 minutes. Il est important d’y aller progressivement en course à pied lorsqu’il fait froid. C’est un réflexe à avoir tout particulièrement pour préparer notre organisme à affronter les basses température. Cela permet de chauffer tout doucement les muscles, de solliciter tranquillement les articulations. Aussi on stimule nos capacités cardio-vasculaires et capacités cardio-respiratoires. Cela permet à notre corps de se préparer à l’effort et ainsi éviter tout risque de blessure.

De par la thermorégulation (le système qui permet de distribuer la chaleur au sein de l’organisme), nous produisons de la chaleur dès l’échauffement. Mais cette production dépend de notre corpulence. Ainsi, une personne saura davantage résister au froid si sa réserve de gras est plus importante.
Toutefois il n’agit pas gagner en matière grasse mais plutôt d’en perdre pour améliorer nos performances en running. D’ailleurs courir quand fait froid contribue à puiser dans nos réserves énergétiques et ainsi d’augmenter notre dépense calorique. La masse grasse intervient comme carburant pour notre corps afin de produire de la chaleur. Courir par temps froid à donc l’avantage de brûler davantage de calories.

Et au delà de l’équipement, il y un point important à garder en mémoire : s’hydrater. Il faut penser à s’hydrater même lorsqu’on commence à courir dans le froid. La sensation de soif se fait moins ressentir lorsqu’il fait froid et pourtant il est essentiel de penser à s’hydrater. Boire demeure un besoin réel pour notre corps. Il est important de partir courir en emportant à minima une gourde pour éviter la déshydratation.

Réunir toutes les conditions pour courir l’hiver malgré le froid

On dit souvent qu’il suffit d’une bonne paire de running pour faire de la course à pied. Mais l’hiver, notre sensibilité au froid diffère d’un individu à un autre. Certaines personnes devront s’équiper davantage pour profiter des séances d’endurance.
Après chaque séance, emportez un t-shirt sec, et également une veste ou un pull pour ne pas attraper froid, de surcroit si vous avez couru sous la pluie.
En effet, si vous êtes mouillée en raison de la pluie, alors changez-vous vite après l’effort car les vêtements mouillés augmentent les pertes thermiques. Retirez rapidement vos vêtements humides. Il est important de se changer tout de suite après l’effort et de mettre des vêtements secs et chauds pour éviter de tomber malade.



Partager  :

  • Alice

    Co-auteur du blog
    Diplômée et cuisinière de métier. Passionnée par la nutrition, pratiquant le running mais aussi différentes activités sportives depuis toujours.

  • Fred

    Co-auteur du blog
    Chef de projets digitaux et runner depuis plusieurs années. Passionné par les sciences humaines et la pratique d'activités physiques en général.