Écrit par Alice et Fred  |  Mis à jour le 31 janvier 2022
Temps de lecture estimé : 5 minutes

Courir régulièrement pour entretenir sa motivation

Runner en traine s'habiller avec des équipements techniques de running pour se motiver à courirFaire de la course à pied n’est pas chose facile, surtout si cela fait un bon moment que l’on n’a pas vraiment pratiquer d’activité physique. Le running est à la portée de chacun à condition que cela fasse partie de nos priorités et que l’on y trouve une vraie source de motivation. Il ne s’agit pas de devenir un runner assidu à tout prix. Mais plutôt de se motiver à courir au travers d’objectifs spécifiques et surtout atteignables. Nous vous expliquons comment trouver votre intérêt dans la course à pied ? Comment avoir une vision réaliste de la pratique régulière de la course à pied ? Comment nous intégrons le running dans notre vie personnelle, tout en progressant ? Voici nos meilleurs conseils running que nous appliquons depuis des années.

S’encourager et se motiver pour se lancer dans la course à pied

Trouver la motivation pour commencer à pratiquer la course à pied est un point important auquel il faut s’accrocher. Pour y parvenir il convient de se fixer des objectifs réalistes et planifiés dans le temps. Avec des objectifs correctement identifiés au départ, on parvient à rester motivé semaines après semaines. Il est en effet agréable de s’adonner à une séance dominicale de course à pied. Cela permet de se défouler physiquement comme moralement, en profitant des bienfaits d’une sortie en extérieur.

Penser « course à pied » c’est se motiver à courir en se projetant sur le long terme et en se fixant un but. Vos priorités peuvent se concentrer sur des résultats. Qu’il s’agisse tout simplement de partir courir plusieurs fois dans le mois pour entretenir sa forme physique, affiner son corps, se changer les idées, mieux dormir, avoir un sentiment de bien être lié à l’environnement, perdre les kilos superflus, ou améliorer ses capacités cardio… Vous devez vous demander ce qui vous semble le plus important pour votre bien-être. Vous allez déterminer les objectifs les plus pertinents, s’intégrant au mieux dans votre vie.

Comment transformer cette motivation pour le running en séances de course à pied régulières ?

La source de motivation est une première étape à la mise en marche d’une habitude de vie. Cela nous conduit progressivement à pratiquer une activité sportive presque par automatisme. Mais avant d’en arriver au stade de cette pratique automatique du running, il faut trouver le temps nécessaire. Trouver le temps de partir courir, c’est surtout se motiver pour courir.

Chaque semaine, entre activité professionnelle et obligations familiales, tout s’enchaine très vite. Il semble difficile voire impossible de se trouver du temps pour soi et c’est bien souvent une des excuses couramment évoquées pour ne finalement pas partir courir. Pourtant, on doit se forcer à s’accorder du temps libre. Dès que vous avez pris la décision de courir régulièrement, regarder dans votre planning le créneau horaire le plus souvent disponible. Ainsi, le running va s’intégrer naturellement à votre agenda. Ainsi cela vous permettra d’échapper au rythme effréné du fameux métro, boulot, dodo.
Profitez d’un footing en pleine nature ou d’un footing qui vous permettra à terme de participer à une première compétition. Si vous êtes une personne au mode de vie sédentaire, alors il sera tout à votre honneur si vous partez courir le dimanche matin pour le footing hebdomadaire.

Se motiver pour courir sans être trop ambitieux

Suivant comment on s’y prend, tous les objectifs que l’on se fixe quant à la pratique de la course à pied ne sont pas tous efficaces. Se fixer un but est nécessaire. Mais il est primordial de ne pas s’orienter vers des perspectives sportives trop agressives pour notre physique. Le risque serait de se décourager ou de se blesser.

Contrairement ce que l’on peut entendre ou lire un peu partout, la course à pied est très bénéfique pour la santé, mais jusqu’à une certaine limite. En effet, la raison pour laquelle on est amené à se blesser en course à pied, est que l’on se surestime physiquement ou que l’on occulte la notion de progressivité. Se motiver pour courir ne consiste pas à partir courir à un rythme effréné. L’enchaînement de séances trop intenses peut rapidement fatiguer le corps et saper vos efforts, en raison de l’apparition soudaine d’une blessure.

Ne pas écouter son corps serait tout simplement le meilleur moyen de se blesser pour un long moment. A titre d’exemple, une simple entorse peut vous forcer à mettre votre corps au repos et ce durant un laps de temps dépendant de la gravité de la blessure. Dans ce cas précis, on déchante assez rapidement, car on bascule brutalement d’une phase où le sport fait partie intégrante de notre vie, vers une phase où l’on se retrouve contraint de réduire voir d’arrêter le running pendant un temps défini. Il faut savoir courir mais avec régularité et progressivité maitrisées.

Faire de la course à pied progressivement pour son bien-être

Pour une personne qui n’a pas l’habitude de pratiquer une activité physique comme le running, il peut s’avérer compliqué de trouver une forme de motivation pour enchaîner deux ou trois kilomètres, ou ne serait-ce que 30 minutes de course. Psychologiquement comme physiquement, cela peut paraître insurmontable… et pourtant ! Il faut se pousser à commencer progressivement et pour cela se fixer un objectif mesurable peut s’avérer être une solution. Se motiver à courir durant 30 minutes une fois par semaine est un objectif facilement mesurable.
Au départ, on essaye de planifier une sortie de 30 minutes. Assez rapidement vous aurez besoin d’ajouter une deuxième séance de running au milieu de votre semaine.

Il serait risqué de s’obstiner à courir sans s’arrêter par manque d’habitude. Cela risque de vous faire abandonner définitivement la course à pied. Si on craint ne pas pouvoir courir autant et aussi souvent, alors il faut alterner la marche et la course. Ce type de séance s’avére être aussi très motivant. C’est un bel objectif spécifique, surtout si on débute.



Partager  :

  • Alice

    Co-auteur du blog
    Diplômée et cuisinière de métier. Passionnée par la nutrition, pratiquant le running mais aussi différentes activités sportives depuis toujours.

  • Fred

    Co-auteur du blog
    Chef de projets digitaux et runner depuis plusieurs années. Passionné par les sciences humaines et la pratique d'activités physiques en général.