Écrit par Alice et Fred  |  Mis à jour le 15 avril 2021
Temps de lecture estimé : 4 minutes

Préparation mentale les jours précédant la compétition de running

En amont de votre compétition de course à pied, arrive le moment où vous devez vous préparer mentalement. Certaines personnes voudront spécifiquement travailler leur mental plusieurs jours avant la course et d’autres seulement la veille. Par expérience, nous vous suggérons de vous préparer progressivement mentalement quelques jours avant et jusqu’à la course. Les jours précédant votre course, il vous suffira de lire les éléments de connaissance ci-dessous de notre blog de running. Ces éléments vous permettront d’arriver sur la ligne de départ en étant pleinement conscient de votre potentiel pour courir. Cela fera probablement la vrai différence face aux runners de votre niveau !

Qu’apporte la préparation mentale en amont d’une compétition de running ?

Durant les moments difficiles de votre course, votre cerveau essaiera de vous dévier de votre objectif. Votre cerveau voudra vous inciter à remettre en question le but que vous vous êtes fixé. Dans ce cas de figure, la préparation mentale ne vous permettra pas de vous surpasser (car cette phase est très difficile à atteindre). En revanche, se préparer mentalement va vous aider à exploiter tout votre potentiel physique comme technique lorsque votre cerveau tentera de vous détourner du but à atteindre.
Ne croyez pas arriver en compétition en sachant surmonter ces moments sans préparation en amont. Vous devez arriver en compétition de running dans l’état mental qui vous permettra d’être vraiment performant pour transformer votre entraînement en réussite. On sait que d’un moment à l’autre on va souffrir mais la préparation mentale est là pour que les choses se passent avec plus de fluidité.

On s’entraîne dur en course à pied pour être en forme le jour de la compétition

Ainsi, il est nécessaire de mettre toutes les chances de votre côté avant une compétition de course à pied en se préparant mentalement. Il faut se placer mentalement dans un contexte favorable au succès en vue d’adopter une attitude de gagnant avant même le jour où vous prendrez le départ de la course. Bien qu’on ait fait une bonne préparation physique, rien n’est gagné à ce stade. On a parcouru la moitié du chemin lors de l’entraînement. L’autre moitié se résume à courir en compétition pour confirmer les efforts réalisés lors de l’entraînement.

Si l’entraînement a été bien planifié avec une bonne période d’affûtage durant les derniers jours (voire les deux dernières semaines en fonction de la distance à courir), le jour de compétition sera celui où vous serez le plus en forme. Vous avez trouvé que s’entraîner c’était dur et c’est une réaction normale. A l’entrainement, on pousse son corps dans ses retranchements pour justement être dans la meilleure forme possible le jour J jusqu’à la ligne d’arrivée.

Se préparer mentalement à faire face à des moments difficiles le jour de la compétition de running

A certaines étapes de votre course, vous serez dans l’incertitude en fonction des obstacles que vous rencontrerez. Il est vrai que le simple fait de courir est quelque chose de difficile ! Mais il faut accepter l’idée que vous allez vous confronter à des moments difficiles, des moments de doute aussi. Vous allez devoir répéter une allure durant toute la course, alors qu’à l’entrainement vous vous êtes parfois demandé comment tenir cette allure jusqu’à la fin. L’entraînement vous a préparé à l’allure de course, physiquement et mentalement. Vous vous êtes entraîné efficacement pour courir à cette allure et vous êtes prêt pour votre compétition de course à pied. Vous êtes désormais préparé mentalement, soyez-en convaincu !

Travailler son mental pour être en confiance avant de prendre le départ de la course

Malgré une bonne préparation physique et un entraînement adapté, on se demande toutefois quel résultat on va produire. Bien que l’objectif soit fidèle à vos capacités, vous ressentez une certaine appréhension d’avant course. C’est tout à fait normal et ça prouve votre volonté d’y arriver.
Durant votre entraînement, vous avez atteint les objectifs attendus pour chaque séance de votre entraînement. Se préparer mentalement c’est avoir toutes les raisons de convertir votre entraînement en réussite sportive ce jour là.
Avoir une attitude de non confiance avant une compétition, c’est se donner la possibilité de ne pas atteindre son but. Sachez aussi que manquer de confiance en soi est tout aussi imprudent que d’avoir trop confiance en soi. En effet, être trop confiant peut se révéler fatal car la moindre difficulté devient difficilement surmontable. Soyez prêt à toute éventualité durant votre course.

Au moment de prendre le départ, on va pouvoir mettre en application la préparation mentale travaillée lors des entraînements. Vous savez que se focaliser sur l’enjeu de la compétition risque de générer progressivement un certain stress. Exploitez votre force mentale en course à pied et parvenez au plus tôt à oublier l’enjeu. Pour y arriver, il va falloir tout d’abord se focaliser sur le plaisir de participer à cette course.



Partager  :

  • Alice

    Co-auteur du blog
    Diplômée et cuisinière de métier. Passionnée par la nutrition, pratiquant le running mais aussi différentes activités sportives depuis toujours.

  • Fred

    Co-auteur du blog
    Chef de projets digitaux et runner depuis plusieurs années. Passionné par les sciences humaines et la pratique d'activités physiques en général.